Associations, Impôts

Moyens de l’orchestre bénévole de Chevilly-Larue…

Et si on se comparait aux autres villes ?

Le Cercle de Chevilly-Larue a enquêté sur les associations philharmoniques d’autres villes proches. Nous avons comparé les montants des subventions versées par chacune des municipalités à leurs associations philharmoniques.

Les chiffres montrent que les subventions versées par notre municipalité à l’ACSF sont en décalage total par rapport à ce qui est perçu par les autres associations philharmoniques, pour un nombre de spectacles donnés par an nettement inférieur dans notre commune. Il y a selon nous une incohérence.

Ville

Chevilly-Larue Antony L’Hay-Les-Roses Rungis Vincennes
Nombre d’habitants 19 347 61 711 31 189 5610 49 461
Nom de l’association ACSF OHVA AMVB EHR Harmonie municipale
Montant de la subvention par an 133 000 €

(98 000 + 35 000)

21 400 € 5500 € 19 000 € 800 €
Nombre de concerts par an  

1

 

13

 

3

 

3

3

Source : Sites internet de chacune des associations – Année 2018

 

Comment l’association ACSF dépense-t-elle la subvention versée par la ville de Chevilly-Larue ?

Cette association perçoit annuellement de la part de la municipalité une subvention de 133 000 € (98 000 € versées directement à l’association et 35 000 € estimés pour la prise en charge d’un banquet annuel dans une grande salle privée à Villejuif). Les bénévoles de cette association assurent sans rémunération 3 à 5 représentations musicales par an pour les cérémonies municipales. L’association ACSF organise un seul concert public par an à l’occasion de la Sainte Cécile.

L’analyse des comptes officiels de cette association entre 2014 et 2018 fait ressortir des dépenses particulièrement surprenantes :

Jusqu’à 60 000 € par an de salaires et de charges salariales 60% de la subvention municipale servant à rémunérer des salariés à des taux horaires particulièrement élevés alors que les adhérents sont des bénévoles. Une dépense qui surprend beaucoup
Jusqu’à 10 564 € par an de frais de réception et de restaurant Nos impôts locaux ont-ils vocation à payer des sorties au restaurant alors que certaines associations municipales ont moins de 100 € de subvention par an ?
Jusqu’à 26 395 € par an de frais de voyages et de déplacements Les 44 adhérents de cette association payent des cotisations et contribuent aux frais de voyages
Jusqu’à 11 500 € par an de frais d’études De quelles études pourrait bien avoir besoin une association musicale ?
Jusqu’à 7878 € par an d’achats non stockés Ce montant semble injustifié pour une association hébergée et prise en charge par la municipalité

Tableau récapitulant les principales dépenses entre 2013 et 2018. Source :  comptes officiels de l’ACSF

Les comptes de cette association ont été certifiés par un commissaire aux comptes. Cela signifie que ce dernier a bien reçu tous les justificatifs relatifs aux dépenses effectuées. Ce n’est nullement une garantie de bonne gestion comme on aimerait nous le faire croire. Pour le reste nous vous laissons seuls juges de cette situation.

Publicités

1 réflexion au sujet de “Moyens de l’orchestre bénévole de Chevilly-Larue…”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s